IDY2019 ou la coalition sollicitée...

 
Idrissa Seck a une mission parfaitement définie qu’aucune personne ne pourra contourner parce qu’elle est patriotique, ambitieuse et est exclusivement basée sur le bien-être de nos chers compatriotes. Avec Idrissa Seck, le peuple aura ce qu’il veut. 
Après avoir, ces cinq dernières années, fait le tour du pays pour aller à l’écoute des sénégalais, Idy nous est revenu avec l’une des visions politiques les plus concrètes, les plus ambitieuses parce que parallèlement concocter en adéquation avec les nombreuses difficultés que vivent les populations sénégalaises. C’est du ‘’sérieux et du lourd’’ ce projet sociétal. 
Il faut dire que, cette vision programmatique ou la 1-3-15-45 FORMULA récemment décortiquée par son lieutenant Dr Abdourahmane Diouf, le pertinent porte-parole et responsable des cadres du parti Rewmi, prouve effectivement que le candidat de la coalition IDY2019 ne parle que sénégalais et n’est motivé que de ce qui pourrait abréger les souffrances de ses concitoyens. Contrairement donc à ce qu’estime le Dr Abdourahmane Sarr de Benno Bokk Yakaar, cette vision est nouvelle et déconstruit carrément l’approche mackyiste de nos institutions et de notre économie. 
 Autour de 3 grands axes programmatiques qui sont la Gouvernance, l’Economie et la Sécurité, détaillés sur 15 visions patriotiques, réparties en 45 déclinaisons thématiques, Idrissa Séck et son équipe ont tracé le chemin d’un Sénégal démocratique, prospère où les citoyens jouiront d’un total épanouissement à l’intérieur comme à l’extérieur du pays. 
Il est important de préciser que le choix de ces grands axes n’est pas fortuit. Il provient d’un sérieux travail tiré de la catastrophique gestion de Macky Sall et de son régime durant ce septennat. En effet, son magistère scandaleux a été aux antipodes d’une gestion sobre et vertueuse car nombreux ont été des personnalités de son camp et qui ont été épinglés par des rapports qui dorment jusqu’à aujourd’hui, sous son coude. La réaction de Macky Sall n’a été malheureusement que de réclamer les têtes d’honnêtes fonctionnaires pour sauver ses boys d’où le besoin donc, selon IDY2019, de revoir notre forme de gouvernance en instituant un Sénégal JUSTE, avec une justice préventive où les sénégalais seront au même pied. 
Qui peut oser dire aujourd’hui que notre justice est indépendante ? Que le citoyen lambda, fait effectivement confiance en sa justice dans ce pays ? Qu’elle n’a pas été utilisée illégalement pour empêcher à des citoyens sénégalais de pouvoir participer à des élections ? 
Notre vision est claire et nette. Elle ne souffre d’aucune ambigüité parce qu’étant un ensemble de réclamations provenant de partout où se trouve un citoyen sénégalais. Elle est la marque de fabrique de ce Sénégal Prospère que nous rêvons tous, où les taux de croissances ne seront pas uniquement existant dans les livres comptables mais qu’ils puissent se faire sentir dans le panier de la ménagère. Idrissa Séck, alors premier ministre avait pu décrocher un taux de croissance de 6.7% .Un chiffre qui avait parlé parce qu’ayant stabilisé économiquement nos comptes à l’époque et permis aux bailleurs de fonds de reprendre confiance avec notre pays. 
Notre candidature dépasse de loin donc le cadre régalien auquel Macky SALL et ses vieux conseillers souhaitent l’inclure pour la bloquer aux fins de pouvoir continuer à gaspiller nos ressources et à imposer leur dicta dans ce pays. Elle est logique et réclamée par le peuple. C’est une demande sociale. Elle est ce qu’il y a de mieux pour ce pays qui est en perte de valeurs et de compétences au plus haut sommet de l’Etat et celui qui sera porté à la tête de ce pays est prêt pour remplir convenablement sa mission et ses fonctions de président de la République du Sénégal. Nous avons écouté les sénégalais et ils veulent un Sénégal JUSTE. 
  
Mara Ndiaye 
Jeunesse Rewmi Nationale


Commentaires (0)