Pas d'accident mortel signalé (Sapeurs-pompiers)

APS

Pas d'accident mortel signalé (Sapeurs-pompiers)
Aucun cas de décès n’a été enregistré lors des 19 accidents de la circulation constatés par le Brigade nationale (BNSP) des sapeurs-pompiers de Tivaouane (92 km de Dakar), dans le cadre du Gamou, l’évènement marquant l’anniversaire du prophète Mouhammad, communément appelé Maouloud ou Gamou, que cette cité religieuse célèbre dans la nuit de mercredi à jeudi. ‘’Il n’y a pas de corps sans vie et de décès‘’, a dit à l'APS le lieutenant-colonel Mayé Konaté, chef du Bureau information et relations de la BNSP.

Il a précisé que les sapeurs-pompiers ont effectué 42 sorties dont 19 pour des accidents de la circulation, faisant état de 42 victimes et de blessés légers.

‘’L’année dernière, 37 sorties [avaient] été effectuées avec 149 blessés’’, a rappelé le lieutenant-colonel Mayé Konaté.

Selon le chef du bureau information et relations de la BNSP, 14 sorties pour accidents avec 16 blessés ont été notées dans la ville de Tivaouane.

Une collision entre un car rapide et un pick-up mardi matin entre Tivaouane et Touba-Toul a fait 16 blessés, a-t-il indiqué.

Pour le Maouloud, la BNSP a mobilisé 405 gradés et sapeurs dont cinq médecins. Sur le plan de la mobilité, les Sapeurs-pompiers ont déployé 45 véhicules et engins.

Tivaouane célèbre, dans la nuit de mercredi à jeudi, l’anniversaire marquant la naissance du Prophète Mouhammad, communément appelé Maouloud ou Gamou, alors que disparaissait il y a moins de deux mois l’ancien Khalife général des Tidjanes, Serigne Mouhamadou Mansour Sy.

La célébration grand public du Maouloud a été lancée par le savant et mystique sénégalais Cheikh El Hadji Malick Sy (1855-1922).

Il l’a initié pour la première fois à Saint-Louis, avec son compagnon El Hadji Rawane Ngom, avant de le perpétuer à Tivaouane, vers le début des années 1900.


Commentaires (0)